Vous êtes ici: Accueil > Présentation > Kankan

Préfecture de kankan

La région administrative de Kankan est l’une des huit (8) Régions Administratives du pays. Elle est située à 781 km de la capitale Conakry. Elle est limitée à l’Est par les Républiques de Côte d’Ivoire et du Mali, au Nord par la République du Mali, au Sud par la région administrative de N’Zérékoré et à l’Ouest par celle de Faranah. Elle occupe tout le Nord-Est et le centre du territoire guinéen. Elle couvre une superficie de 72145 km² pour population estimée à 1.986.329 habitants en 2014, soit une densité moyenne de 28 habitants au km². La région compte cinq (5) préfectures : Kankan, Kérouané, Kouroussa, Mandiana et Siguiri qui sont subdivisées en 53 CR (52 Sous-préfectures) et cinq (5) Communes Urbaines. Le Tinkisso, le Milo, le Niandan, le Mafou, le Fié, le Sankarani et le Djon. L’hydrographie de la région est dominée en grande partie par le Niger et ses affluents auxquels s’ajoutent le Bakoye et le Bafing formant le fleuve Sénégal. Le climat de type sub-soudanien, est caractérisé par l’alternance de deux (2) saisons : une saison sèche qui va de novembre à avril qui enregistre des températures très élevées et constantes (en moyenne 30°C) avec des extrêmes qui vont de 28°C à Kérouané à 41°C à l’ombre à Siguiri ; une saison pluvieuse qui va de Mai à octobre avec une pluviométrie variant entre 1 100 et 1 800 mm d’eau par an.

Contraintes

La région est confrontée à d’énormes difficultés pour son développement à savoir : L’enclavement des zones de production ; L’accessibilité des paysans au crédit ; La dégradation de l’environnement ; La pauvreté du sol ; Le manque d’unité de transformation des produits agricoles dans la région ; La faiblesse de production de l’électricité et eau ; L’insuffisance des infrastructures ; L’extrême mobilité des actifs agricoles vers les zones minières et les autres régions ; Faible revenu des ménages ; Accès difficile des populations aux denrées de première nécessité ; Insuffisance d’institutions de micros finances essentiellement agricoles adaptées aux besoins des populations ; Insuffisance d’approvisionnement en eau et en électricité des populations ; Non maîtrise du potentiel des ressources financières mobilisables ; Déforestation due aux feux de brousse, à la coupe abusive du bois et la carbonisation ; Dégradation des sols ; Faible productivité des exploitations agricoles et pastorales ; Délinquance juvénile due essentiellement au manque d’emploi ; Progression du taux de propagation des IST/VIH/SIDA ; Conflits domaniaux ; Conflits entre Agriculteurs et Eleveurs ; Insalubrité des villes et autres grandes agglomérations ; Faible diffusion des textes législatifs et réglementaires ; Faible connaissance du code des collectivités par les administrateurs ; Faible participation des femmes à la gouvernance, c'est-à-dire dans les instances de prise de décision ; Mauvaise gestion des ressources mobilisées.

Potentialité

La région administrative de Kankan a un potentiel économique riche et varié constitué : De terres cultivables adaptées à toutes les cultures tropicales ; Un réseau hydrographique aux aménagements hydro-agricoles et énergétiques ; Une flore, une faune et un cheptel riches et variés ; D’importants gisements d’or, de diamant, de fer et autres.

Source: http://invest.gov.gn/guinee#tab-regions

Kankan

INVESTISSEMENT PREVU

MONTANT BUDGET NATIONAL DE DEVELOPPEMENT (BND)

FINANCEMENT EXTERIEUR

TOTAL

Bitumage de la route Kissidougou-Kankan

          346.77

  Milliards 

 

 

          346.77

Milliards

Rehabilitation route Siguiri-Nafadji

              6.61

  Milliards 

 

 

              6.61

Milliards

Pont de Diamanda (Kerouane-Kankan)

          384.00

  Millions 

 

 

          384.00

Millions

Finalisation des travaux des infrastructures pour la célébration de la fête d'indépendance

            80.01

  Milliards 

 

 

            80.01

Milliards

Bitumage de la route Kankan-Mandiana

            76.37

  Milliards 

 

 

 

 

Subventions Communes ( urbaine et Rurales )

          450.00

  Millions 

 

 

 

 

C.U Kankan

75

 Millions 

Balandou

31.25

 Millions 

Batè Nafadji

31.25

 Millions 

Boula

31.25

 Millions 

Gberedou Baran

31.25

 Millions 

Karifamoriah

31.25

 Millions 

Komban

31.25

 Millions 

Mamouroudou

31.25

 Millions 

Missamana

31.25

 Millions 

Moribaya

31.25

 Millions 

Sabadou Baranama

31.25

 Millions 

Tintioulen

31.25

 Millions 

Tokounou

31.25

 Millions 

 

DESIGNATION

BANQUE

MONTANT

Région de Kankan

 

 

 450 Millions

1

C.U Kankan

BCRG

 75 Millions

2

Balandou

BCRG

 31,25 Millions

3

Batè Nafadji

BCRG

 31,25 Millions

4

Boula

BCRG

 31,25 Millions

5

Gberedou Baran

BCRG

 31,25 Millions

6

Karifamoriah

BCRG

 31,25 Millions

7

Komban

BCRG

 31,25 Millions

8

Mamouroudou

BCRG

 31,25 Millions

9

Missamana

BCRG

 31,25 Millions

10

Moribaya

BCRG

 31,25 Millions

11

Sabadou Baranama

BCRG

 31,25 Millions

12

Tintioulen

BCRG

 31,25 Millions

13

Tokounou

BCRG

 31,25 Millions